Bebeguide

Flux RSS


0-1 an  1-3 ans  Grossesse  

Cosmétique bio pour bébé


La cosmétique bio se développe en France. Mais si nombreuses sont les marques à se lancer, toutes n’offrent pas les mêmes garanties écologiques. Découvrez les différents labels et une petite sélection de produits pour la peau de votre enfant.

Cosmétique bio pour mon bébéSur la première page de cet article, comprenez les différents labels "bio".

Sur la seconde page, découvrez notre sélection de marques, crèmes et soins biologiques pour la peau de votre bébé.

 

Comprendre les labels "bio"

Cosmebio

En France, la plupart des produits cosmétiques dits "bio" sont porteurs du label Cosmebio.
Le label, délivré par l’Association Professionnelle Française de la Cosmétique Ecologique et Biologique qui regroupe l’ensemble des acteurs de la filière, offre deux variantes : Eco et Bio. Privilégiez avant tout le label Cosmebio BIO.
CosmebioIl garantit un produit dont la composition comporte un minimum de 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle (ingrédient naturel transformé selon des procédés chimiques autorisés).
Dans ces 95%, un minimum de 10% du total des ingrédients doit être issu de l’agriculture biologique. Oui. Seulement 10% ! Et 95% de ces 10% (vous suivez ?) doivent être des ingrédients certifiables (bio, sûr de sûr). Ouf !
Enfin, sur l’ensemble des ingrédients, un maximum de 5% de produits de synthèse est autorisé.
On se résume : avec le label Cosmebio, vous êtes sûre d’avoir une majorité de produits naturels dont une infime partie est certifiée biologique. Pas très enthousiasmant…
On vous passe la composition tolérée du label Cosmebio ECO, c’est encore moins chouette.
Mais, au moins, ce label existe. Et c’est déjà ça…
Conditions d’attribution du label Cosmebio.

Ecocert

Organisme français reconnu par l’Etat, Ecocert certifie les cosmétiques écologiques et biologiques depuis 2002.
Au menu des produits certifiés au moins 95% d’ingrédients d’origine naturelle et transformés selon des procédés validés par Ecocert ( c’est à dire, respectueux de l’environnement).
EcocertIl reste 5% de produits de synthèse autorisés mais ils doivent appartenir à une liste très restreinte établie par Ecocert. Ainsi seuls 5 conservateurs sont tolérés.
Concernant les ingrédients biologiques à proprement parler, Ecocert exige qu’au moins 95% des végétaux doivent être certifiés bio.
Comme pour le label Cosmebio, la certification "bio" implique un minimum de 10% de produits issus de l’agriculture biologique. C’est peu. Cependant Ecocert exige que le pourcentage de produits biologiques réel soit affiché sur l’étiquetage. Rassurant.
Parfums de synthèse, colorants de synthèse, silicones et glycols sont totalement interdits. Enfin, les produits finis ne sont pas testés sur les animaux.
Les critères d’attribution du label Ecocert.

The Soil Association

Cette association anglaise de certification de l’agriculture biologique est l’une des plus sérieuses et rigoureuses d’Europe. Ses critères d’attribution dépassent en exigences les normes de l’Etat britannique et de l’Union Européenne.
Depuis 2002, la Soil Association certifie les produits cosmétiques avec la même rigueur que les aliments issus de l’agriculture biologique.
The Soil AssociationUne rigueur qui devrait inspirer les labels français, jugez donc : pour obtenir le label de la Soil Association et être qualifié de "biologique" un produit doit contenir 95% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.
95% contre à peine 10% (et encore on est généreux) pour les labels français !
The Soil Association autorise une poignée de produits synthétiques et ne permet leur utilisation que s’il est prouvé que leur équivalent naturel n’existe pas et que leur usage n’est d’aucun risque pour la santé humaine et animale.
Bref. The Soil Association nous bluffe. C’est vraiment le label le plus sérieux.
Les critères d’attribution du label de The Soil Association (en anglais).

Charte BDIH

Cette charte, très sérieuse (créée par la Fédération de marques pharmaceutiques et d’industries œuvrant dans le domaine de la santé, de la diététique et des produits d’hygiène) et très allemande, fait figure de label précurseur sur le marché de la cosméto bio.
Charte BDIHElle garantit que les produits qu’elle labellise sont prioritairement formulés à partir de matières premières naturelles issues du règne végétal ou minéral.
Les ingrédients végétaux sont le plus possible issus de l’agriculture biologique.
Une liste d’ingrédients autorisés comportant 690 références (sur les 20 000 répertoriés) est fournie aux marques souhaitant recevoir le label. Un seul ingrédient non autorisé exclut de la certification le produit entier.
Sont par ailleurs totalement exclus :
– Les produits de la pétrochimie
– Les colorants ou parfums de synthèse
– Les bases lavantes ou émulsifiants éthoxiliés
– L’irradiation
– Les matières premières génétiquement modifiées (OGM)
– Les matières premières d’origine animale, sauf issus de l’animal vivant (par exemple la lanoline, qui est la graisse de la laine de mouton)
– Le blanc de baleine ou collagène animale
– Les tests sur les animaux
Les produits labellisés sont contrôlés une fois par an. De plus, le label est donné pour 15 mois à un produit et non à une marque ou à une gamme dans son ensemble.
En bref : un très bon label, très sérieux, auquel vous pouvez vous fier.
Les critères de la charte BDIH.



A LIRE AUSSI SUR BEBEGUIDE


AUTRES ARTICLES > ,      2 Commentaires




Vos commentaires

2 réactions à cet article.

jny

29/01/2012 à 21:45

Si!!!! C'est ce que recherche...!!!

fredille

21/06/2011 à 15:27

et non testé sur animaux, ça ne vous intéresse pas ?

 

Ajouter un commentaires





Inscrivez-vous à la newsletter

 

Les derniers tweets de Bebeguide

Sondage

Les catalogues de jouets non-sexués, avec des petites filles jouant aux voitures et des garçons berçant un poupon, vous en pensez quoi ?

ou voir les résultats