Bebeguide

Flux RSS


0-1 an  1-3 ans  Pratique  

Couches lavables pour bébé

Connaître et choisir


Ni régression, ni fantasme boboïsant, la couche lavable du XXIe siècle serait en progression dans les toutes jeunes familles françaises. Les raisons d’une renaissance.

Inimaginable de laver ses couches dans notre société actuelle ?
Pourtant, les parents enthousiastes sont de plus en plus nombreux.
Ecologie et santé sont les premières motivations, mais pas seulement.
Le look des lavables nouvelle génération en ferait craquer plus d’unes !

Les couches lavables, qu’est-ce que c’est ?

Couche lavable Tot Bots"Comment ? Ca existe encore ce truc-là ?"
Cette question est systématiquement posée aux utilisatrices de couches lavables, rebaptisées laveuses.

Pourtant, les couches nouvelle génération n’ont plus rien à voir avec les morceaux de langes informes que nos grands-mères attachaient sur les fesses de leurs bambins à l’aide d’épingles à nourrice.
La couche lavable moderne est fabriquée dans des tissus techniques tels que le PUL (polyester enduit), la polaire (très efficace pour laisser respirer la peau du bébé) ou le windpro (polaire au tissage très dense qui la rend imperméable) ou dans des tissus bio comme le coton bio.

Alors que dans notre pays, la tendance commence tout juste à émerger, dans les pays anglo-saxons, comme les USA ou la Grande-Bretagne, la couche lavable est très usitée.
Ainsi, en Angleterre, il existe une "Semaine nationale des couches lavables" qui permet à tous d’être informés.

Quel est l’intérêt ?

Selon Aline, créatrice de sa propre ligne de couches lavables Les ptits dessous, l’intérêt principal des couches lavables réside dans leur côté "sain".

Couche lavable Imse Vimse

Loin des considérations baba cool des années 70, cette détermination occupe l’esprit de nombreux parents. Pour deux raisons en effet : "Soit par souhait d’élever leur enfant dans un environnement le plus naturel possible, soit  parce que l’enfant présente des problèmes d’érythème fessier ou d’allergie aux jetables."

Autre motivation qui accélèrent la percée des lavables : l’écologie.
La réduction des déchets est un problème pris en compte de plus en plus fréquemment par les parents soucieux de préserver la planète le mieux possible (une lavable génère 60 fois moins de déchets solides qu’une jetable selon un rapport publié sur le site larbreabebes.free.fr).

Mais il existe un autre aspect souvent mis en avant par toute une catégorie de mamans citadines, c’est le côté "mode" des lavables nouvelle génération !
Comme en témoigne Alexandra, parisienne, mère de trois enfants : "Je dois avouer que ce qui a emporté l’enthousiasme chez la fashion-victim que je suis au fond, c’est leur allure ! C’est absolument ravissant quand on sort de la classique couche en coton blanche."
Emilie, créatrice de la ligne Tibabi, disponible sur le net, raconte même que certaines clientes collectionnent ses couches, confectionnées dans des tissus vraiment craquants.

Quel coût ?

Les couches lavables sont devenues de véritables objets de puériculture que l’on va choisir avec soin, comme n’importe quel vêtement.

Couche lavable BumGenius ouverteLe budget dégagé par l’achat de départ dépend des choix que l’on a fait, mais il faut savoir que les économies réalisées sur toute la durée d’utilisation (de la naissance à la propreté) sont conséquentes : réduction des coûts de moitié, voire du tiers par rapport aux jetables et possibilité de revendre les couches d’occasion ou de les réutiliser pour un autre enfant. Evidemment, il faut compter cette dépense dans le budget d’équipement.

On trouve de tout : entre 10 et 20 euros la couche, qu’il faut parfois combiner avec un culotte, suivant le système utilisé (voir la partie Comment ça marche ?).
Etant donné qu’on peut très bien fonctionner tranquillement avec 12 couches pour 24 heures, on compte généralement un budget de départ de 150 à 200 euros, qui, comparé à 40 euros minimum de couches jetables par mois pendant 3 ans, reste avantageux.

Le conseil d’Alexandra en la matière : "Comme l’équipement en couches lavables suppose un gros investissement de départ, je pense qu’il vaut mieux, après s’être bien documenté, louer un lot d’essai. Ça permet de mieux cibler ses achats ultérieurs. Il vaut mieux aussi ne pas lésiner sur les doublures ou inserts pour renforcer l’absorption des couches : j’avais autant d’inserts que de couches à poche, et il en faut plus."

Comment ça marche ?

Il existe plusieurs types de couches lavables sur le marché.

Les couches TE1 (toutes-en-une) sont les plus faciles à utiliser.
Elles s’apparentent à des couches classiques, sauf qu’elles sont en tissu et se ferment à l’aide de pressions ou de velcros.

Les couches en deux parties, quant à elles, impliquent l’utilisation d’une couche et d’une culotte.

On peut également trouver des couches renforcées pour la nuit ou pour les gros  "mouilleurs" et des inserts qui permettent une plus grande absorption.
Suivant les modèles, les couches sont proposées en plusieurs tailles ou en taille unique.

Couche lavable BumGeniusEn France, les couches lavables sont en vente principalement sur des sites internet ou dans des magasins spécialisés bio.
Christèle, agent Laudamay (une entreprise qui vend des couches lavables), propose aussi des réunions d’informations avec les parents intéressés : "J’explique surtout comment ça fonctionne, pourquoi passer aux lavables et quels sont les différents types de couches, parce qu’au début, les mamans sont un peu perdues car c’est tout de même technique ! On peut toucher, voir à quoi ça ressemble et je trouve que c’est important, surtout que pour le moment, rares sont les personnes qui peuvent acheter leurs couches ailleurs que sur internet !  Après, si les mamans veulent acquérir des couches, je les conseille en fonction que ce qui leur fait envie, de l’âge de leur enfant, de leur mode de vie."

Est-ce possible quand on travaille ?

Oui, bien sûr !
Emilie, de Tibabi, conseille aux parents de fournir alors un système intégral (les TE1) à la nounou ou à la personne chargée de garder bébé : " Elles s’utilisent comme des jetables. Il suffit de les mettre dans une poubelle prévue à cet effet ou dans un sac imperméable fourni par les parents. Le soir, on lave les couches de la journée et on aère le sac." Ces sacs sont vendus sur la plupart des sites proposant des couches lavables.

Quant aux crèches, Emilie recommande de leur amener des couches afin de leur montrer en quoi ça consiste et de ne pas leur donner d’alternative, car elles sont souvent plus réticentes à les utiliser si elles ne connaissent pas.

Quelques adresses internet :

bebe-au-naturel.com
malulucoton.com
ptitsdessous.sitodi.com
tibabi.com
laudamay.com
bumgenius.com
natiloo.com
lesgrenouillesvertes.com

Gaëlle Goutain

 


A LIRE AUSSI SUR BEBEGUIDE


AUTRES ARTICLES > ,      20 Commentaires




Vos commentaires

20 réactions à cet article.

cialis_price

13/07/2015 à 15:39

Hello!

uk

13/07/2015 à 10:53

Hello!

cheap_viagra

12/06/2015 à 19:32

Hello!

without

16/04/2015 à 21:38

Hello!

pills

29/03/2015 à 15:19

Hello!

pharmacy

24/03/2015 à 19:46

Hello!

tidoo

24/02/2014 à 12:40

La couche lavable a été réinventée par de jeunes mamans entrepreneuses soucieuses de l’environnement et de leur enfant.
Ne laissons pas les grandes marques tirer les marrons du feu.

hamdi

11/09/2013 à 11:24

voila, je m'appel hamdi et je suis de l’Algérie annaba exactement je suis un nouveau papa et je trouve l'ideé de couches lavables et très intéressante je voudrais savoir combien de couches lavable doit on utiliser car pour les jetables j'utilise en moyenne 03 quotidiennement
et es que il ya point de vente ici merci de repondre bebeguide

Pthiboo

20/06/2011 à 11:46

Pour mieux connaître et bien choisir les couches lavables :

http://www.pthiboo.fr/content/14-comment-choisir-les-couches-lavables

Evitons les pièges 😉 .
Choisissons des produits de qualité vraiment efficaces...

biotissus

09/04/2011 à 19:55

La couche lavable est devenue un sujet de conversation incontournable pour les jeunes mamans.
Ce qui est embêtant, c'est que la logique de l'achat couche lavable est en train de disparaître :
On a l'impression que les mamans achètent des couches lavables, parce que "ca fait bien", "c'est à la mode", "on passe pour une c... si on achète des jetables".
Du coup on voit fleurir une offre de couches qui n'ont rien d'écologiques (viscose de bambou, tencel, minky...) qui sont une aberration par rapport au concept même de la couche lavable : la protection de l’environnement… et des fesses de bébé !
De plus, le manque total de transparence de certaines marques bénéficiant de gros moyens laissent penser que ce sont les marques de couches classiques ou autre industriels peu scrupuleux qui se cachent derrière.
Privilégiez donc les 2 seules matières bénéficiant de label bio crédibles : le coton et le lin. De la même façon, privilégiez la petite entreprise qui fabrique ses couches dans votre région plutôt que la grande marque en bambou ou autre matière non écologique. Une astuce : si pas d’adresse ni de nr de téléphone où on peut joindre autre chose qu’un répondeur, c’est louche …
La couche lavable a été réinventée par de jeunes mamans entrepreneuses soucieuses de l’environnement et de leur enfant.
Ne laissons pas les grandes marques tirer les marrons du feu.

http://biotissus.com
Marque militante

lesloulous49

06/04/2011 à 2:11

je suis prête à me lancer dans l'utilisation des couches lavables pour mon 1er enfant prévu pour juin 2011. je suis actuellement en train de faire des recherches sur les différentes couches existantes et j'aimerais savoir si quelqu'un a déjà essayer la nouvelle marque de couche Nateo et savoir ce qu'il en pense ! en vous remerciant d'avance !!!!

jolilola

01/04/2011 à 15:15

depuis 7 ans les couches lavables ont bien évolué, plus fine, plus absorbante mais attention aux effets de mode. Une couche toute mimi n'est pas garante de bon résultat. Privilégiez les marques qui ont fait leur preuve. Nous voyons trop de parents en magasin qui reviennent vers nous pour le conseil car ils ont acheté sur Internet et ne savent pas comment bien utiliser les couches lavables.

maman et bebe chic

31/03/2011 à 21:31

d

maman et bebe chic

31/03/2011 à 21:30

Article très intéressant sur les couches lavables.
Nous vous proposons un lien pour celle qui recherche des couches jetables bio de marque française.
Pour les infos : http://www.mamanetbebechic.fr/52-couches-jetables

Bon courage

couches lavables

11/01/2011 à 13:15

Voici ici réunis des trucs et astuces de mamans sur l utilisation des couches lavables.

http://www.icilavie.com/blog/3-3-Les%20couches%20lavables%20astuces

valérie

12/11/2010 à 16:25

Je confirme : le coton biologique certifié est à privilégier attention aux tissus qui peuvent être allergisants !

tanguy

05/10/2010 à 16:58

bonjour, je voudrais rajouter une chose, attention à la composition du tissu pour la couche lavable, à privilégier le coton bio !

Rachel

24/08/2010 à 11:41

10 bonnes raisons d'acheter des couches lavables

1. Parce que les couches lavables sont fabriquées à partir de matières naturelles, durables et renouvelables, non polluantes, sans produits chimiques (dioxine, tributyl étain, polyacrylate de sodium, polyéthylène,…)

2. Parce que les couches lavables permettent d’éviter près d’une tonne de déchets par enfant.
* une couche jetable mettra entre 300 et 500 ans à se décomposer
* ces couches jetables contiennent du polyacrylate de sodium (gel superabsorbant) qui continue d’absorber l’eau dans les décharges, retardant la décomposition d’autres déchets qui ont besoin de cette humidité et augmentant ainsi le volume des déchets dans les décharges,
* de 0 à 2 ans et demi, un enfant utilisera environ 5000 couches, ce qui équivaut à : 25 kg de plastique (càd 67 kg de pétrole brut), 4 à 5 arbres pour la fabrication des voiles entre le gel absorbant et la peau de l’enfant, et à l’utilisation de chlore pour blanchir la cellulose ce qui entraine la production de dioxine (reconnue comme substance cancérigène par l’OMS).

3. Parce que les couches lavables permettent de réaliser des économies :
* A raison de 5 changes par jour : 365 X 5 = 1825 couches par an
* de 0 jusqu’à l’âge de la propreté : 1825 X 2.5 ans = 4562.5 couches
* une couche jetable coûte en moyenne 0.30 cent/pce, donc 4562.5 X 0.30 = 1382€ par enfant
* un lot de couches lavables coute entre 300 et 500€ selon le type de couches et de la quantité de couches que vous choisissez.
* il faut y rajouter le coût de l’eau consommée, de l’électricité et de la lessive, ce qui revient pour la même durée (2.5 ans) à maximum 250€.

4. Parce que le procédé de fabrication des couches lavables n’est pas polluant contrairement aux couches jetables.

5. Parce que les couches lavables évitent de maintenir au chaud les testicules de votre petit garçon, les empêchant de se développer correctement.

6. Parce que vous ne devrez plus acheter et transporter d’énormes paquets de couches jetables (surtout si vous faites vos courses à pieds ou à vélo)!

7. Parce que les couches lavables sont plus confortables (matières douces et agréables), jolies et surtout plus efficaces (plus de fuites!)

8. Parce que vous avez décidé de faire un geste pour notre belle planète!

9. Parce que vous ne voulez pas faire de votre bébé un pollueur irresponsable dès son plus jeune age

10. Parce que, comme tous les parents, vous voulez le meilleur pour votre enfant et qu’il ne vous viendrait jamais à l’idée d’habiller votre tout-petit avec des vêtements en plastique!

les essayer c'est les adopter

A bientôt 😉

Joséphine

09/11/2009 à 14:55

Bonjour,

Pour les rougeurs, je suis assez d'accord avec le médecin cité dans le commentaire de Littlegreen, mon fils est en couches lavables depuis sa naissance et il a eu des rougeurs pendant un moment, qu'il n'avait pas avec les jetables (j'ai dû passer aux jetables pendant 3 semaines le temps que ça s'améliore, parce que sinon impossible à faire passer, même en lui mettant les fesses à l'air... D'ailleurs ce n'était pas aux fesses mais devant, là où sa peau était en contact avec l'urine). Evidemment, ces rougeurs n'ont probablement rien de comparable par rapport aux rougeurs qu'un bébé peut avoir s'il est allergique à certains composants des couches jetables. Mais pour moi, l'absence de rougeurs ne doit pas être un argument pour les couches lavables.

Pour le reste OK, et je milite aussi pour les couches lavables!! Malheureusement, la crèche ne les prend pas: ils ont essayé mais comme de plus en plus de parents étaient demandeurs, ça devenait trop compliqué à gérer (1 sac par enfant etc.)!!!Le mieux serait que la crèche elle-même fournisse les couches lavables, comme ça ils pourraient stocker toutes les couches sales ensemble et ça ne poserait pas de problème fondamental à mon avis!! (même si soit-disant les casiers ont été conçus pour stocker des couches jetables qui sont plus petites!!! Oui, là, l'argument me fait un peu rire, ce n'est pas si énorme que ça une couche lavable...)

Ah et aussi, je n'ai jamais de débordement avec les couches lavables, alors qu'avec les jetables, c'est l'horreur glauque, il y en a plein le dos, plein le body et il faut tout changer, quelle horreur.

LittleGreen

26/06/2009 à 12:24

Tout à fait d'accord avec les arguments cités ci-dessus (écologie, économie, mais aussi solution naturelle permettant de diminuer les problèmes d'érythème fessier).

Il est dès lors encore étonnant de voir que certaines organisations en charge de l'enfance en Belgique voient ces couches lavables d'un mauvais oeil.

Pour exemple, un médecin nous ayant dit que c'était normal que notre fille (en lavables depuis sa naissance) aient des rougeurs... car les couches lavables n'absorbaient pas assez l'humidité.

Nous avons aussi été stupéfaits de voir un rapport de l'association Kind&Gezin (en Belgique néerlandophone) mettant en avant les arguments suivants pour ne pas utiliser les lavables dans les crèches :

- elles constituent un risque d’infection en cas de fuites.
- elles augmentent les chances que votre enfant développe de l’érythème fessier (des rougeurs quoi…)

Plus d'infos sur ce rapport sur http://www.parentsnature.be/couches-lavables/kind-gezin-contre-les-couches-lavables

Encore du chemin à faire donc 🙂

 

Ajouter un commentaires





Inscrivez-vous à la newsletter

 

Les derniers tweets de Bebeguide

Sondage

Les catalogues de jouets non-sexués, avec des petites filles jouant aux voitures et des garçons berçant un poupon, vous en pensez quoi ?

ou voir les résultats