Grossesse

Fatigue, mal de dos, oedèmes… Les petits ennuis du 3e trimestre de grossesse

Au 3e trimestre vous découvrez les nouvelles joies de la femme enceinte : œdèmes, hémorroïdes, acidité gastrique… Courage, c’est bientôt fini !

Vous avez supporté le 1er trimestre et son ambiance “raplapla-nauséuse”. Vous avez redécouvert les plaisirs de la vie au 2e trimestre et fait peu de cas des jambes lourdes ou de la rétention d’eau… Il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses.

Le troisième trimestre, c’est souvent celui de la femme-enceinte façon phoque : elle souffle, elle peine à se déplacer, elle est gonflée de partout…

Vous voulez un tuyau ? Vous en rirez bientôt ! !

Mal au dos

Le poids du bébé se fait sentir, vous êtes cambrée et votre dos s’en ressent…
Peut-être l’occasion de faire un tour chez l’ostéopathe ou le kinésithérapeute.
Un rendez-vous d’autant plus utile que ces professionnels peuvent préparer votre corps, et notamment votre bassin, à l’accouchement.

Œdèmes

L’œdème très désagréable, mais ultra classique chez la femme enceinte, c’est votre corps qui fait de la rétention d’eau. Le corps d’une femme enceinte contient en effet 4 litres d’eau de plus, répartis dans le sang et les cellules. Alors, forcément, ça gonfle, principalement aux chevilles, jambes et mains.
Deux solutions : buvez, buvez, buvez ! Et évitez les vêtement serrés aux articulations.

La fatigue

Le troisième trimestre signe le retour de la fatigue. Vous dormez mal. Votre cœur bat plus vite, votre sang circule plus rapidement. Vous vous sentez vite lasse, avez du mal à vous concentrer.
Seule solution : se reposer un maximum et prendre son mal en patience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.